• A partager, pris sur le blog de mon amie Leylana !

     

    Parlons ensemble de la Journée internationale

    de lutte contre la maltraitance des personnes âgées.

    L’occasion de sensibiliser le grand public

    à un problème récurrent,

    et pourtant trop souvent oublié.

     

    La maltraitance des âgés, un fléau peu visible

    La maltraitance des personnes âgées est un fléau

    d’autant plus difficile à combattre qu’elle se produit

    le plus souvent non pas dans des institutions médicalisées,

    mais à domicile, à hauteur de 83%, selon les chiffres

    récoltés par la Fédération 3977, qui a mis en place

    un numéro national contre la maltraitance des personnes

    âgées et des adultes handicapés : le 3977.

     

    La majorité des seniors maltraités a plus de 80 ans ;

    des personnes en fin de vie, donc, généralement moins

    autonomes, et d’autant plus vulnérables.

     

    « La maltraitance des personnes âgées, ce crime odieux,

    survient souvent dans le secret des espaces privés,

    ce qui rend encore plus nécessaire sa dénonciation publique

    dans les termes les plus forts, remarque .

    Nous devons faire preuve d’encore davantage de résolution

    pour régler ce problème dans le cadre des efforts

    plus larges que nous déployons pour que tous puissent

    vivre dans la dignité. »

    Ban Ki-moon,

    Secrétaire général de l’ONU

     

    Le scénario classique de la maltraitance à domicile

    commence par la décision d’un proche membre de la famille

    qui se propose pour emménager avec la personne âgée,

    sous prétexte de l’aider.

     

    Il commence alors progressivement à contrôler sa vie

    et ses finances, lui imposant par exemple des budgets

    serrés afin de ne pas amenuiser l’héritage. Les violences

    psychologiques et financière semblent prévaloir dans

    le cadre privé, contre la maltraitance médicale

    et la négligence en institution.

     

    Selon l’Organisation Mondiale de la Santé,

    seul 1 cas de maltraitance sur 24 serait signalé,

    tandis qu’une personne âgée sur dix serait victime

    de maltraitance, ce qui contribue à faire

    de la maltraitance des âgés un phénomène invisible,

    et d’autant plus difficile à endiguer.

     

    L’existence d’une Journée de sensibilisation à ce type

    de maltraitance est donc cruciale dans la lutte contre

    ces mauvais traitements, car elle attire l’attention

    sur un drame qui demeure, d’ordinaire,

    caché à la vue de tous.

     

    Le vieillissement de la population touche désormais

    la plupart des pays développés; en France, on estime

    que les personnes âgées seront 7 millions d’ici 2040.

     

    Changer de regard sur le vieillissement, généralement

    associé  à la maladie et à l’inactivité, est donc un

    impératif pour assurer une transition réussie vers

    un modèle économique et sociétal durable.

    La lutte contre la maltraitance des personnes âgées,

    un fléau qui prend de l’ampleur, occupe une place

    centrale dans ce changement de perception.

     

    « Il n’y a pas de petite maltraitance.

    C’est avant tout la souffrance ressentie

    dans ces situations qui nous alerte et nous mobilise »

     Les petits frères des Pauvres.

    ARTICLE

    A FAIRE SUIVRE 

    SUR TOUS LES BLOGS 

     

    MERCI POUR LES PERSONNES AGEES

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Des petits gestes qui en disent long

    Comme vous le savez sans doute,le visage contient tous nos organes.

    Ainsi les yeux sont les fenêtres du foie,
    Le nez des poumons,
    les oreilles des reins,
    Les lèvres de la rate
    et la langue du coeur.


    Nous touchons souvent machinalement certains endroits de notre visage. Certains se frottent les yeux, et c’est ainsi qu’ils activent la circulation sanguine au niveau oculaire. D’autres se pincent, entre le pouce et l’index, le coin interne des sourcils, et ramènent de l’énergie dans tout leur corps.
    Si nous nous frottons le bout du nez c’est pour maintenir la température interne du corps! Savez-vous que le bout du nez représente la base de votre colonne vertébrale?
    En touchant vos tempes et en les massant, vous régénérez votre foie.
    En tirant sur vos oreilles vers le bas, vous enlevez votre fatigue et le stress.
    En appuyant votre visage sur vos poings, dans la partie dure de vos joues, vous respirez mieux, vos sinus se dégagent!
    En mettant vos mains, avec les doigts entrelacés sous le menton, vous activez votre volonté.
    Hum, notre visage contient tout notre corps, et nos mains tout notre pouvoir d’action, avec tant de possibilités dans le toucher, qu’il révèle notre état d’être en relation avec nous-mêmes d’abord, et les autres ensuite.

    Correspondance des organes sur le visage :


    http://www.vivre-qigong.fr/wordpress/wp-content/uploads/2011/05/visage-organes-medecine-chinoise.png

     

    Tout change avec l’intention! Et l’attention. Apprendre à se toucher EST une magnifique opportunité de transformation! Commencez, vous verrez…

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Résultats de recherche d'images pour « je t'aime »

      Les Éditions Ariane 

    L'IDÉE DU JOUR

    Prendre l'habitude d'exprimer son amour, peut-être en disant simplement « Je t'aime », à tous ceux et celles que l'on aime...

    Chaque fois que l'on n'ose pas dire son amour à un être aimé, on se prive et on prive l'être aimé de ce moment de grâce qui nous envahit quand on laisse s'exprimer ce qui monte de notre cœur.

    Parfois il suffit d'un simple geste de tendresse, d'un sourire appuyé et radieux, d'une main posée sur son cœur tout en plongeant son regard au creux de celui de l'être aimé.

    Mais chaque fois que l'on dit avec douceur et simplicité, je t'aime... c'est un rayon de Lumière qui jaillit de notre âme et vient tout embraser de sublimes couleurs dorées, auréolées de vibrations caressantes, voire d'un extase profond, avec des échos d'infini et des effluves de bonheur insoutenable.

    Et, acte de bonté suprême, quand, dans un élan d'Amour inconditionnel spontané et totalement gratuit, on ose exprimer ce «Sésame ouvre tous les cœurs» à un-e pur-e inconnu-e rencontré-e au hasard de notre chemin de Vie, alors c'est l'Univers tout entier qui, un bref instant, s'exprime à travers Soi... car l'Univers, vivant et conscient, EST Amour Absolu... Infini... Éternel...

    Je t'aime...

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Résultats de recherche d'images pour « sagesse amérindienne »

     Les Éditions Ariane  

    ANCIENNE SAGESSE AMÉRINDIENNE

    Notre existence terrestre n'est qu'une partie de notre voyage vers le monde des esprits, et il est essentiel de bien le préparer.

    Selon nos enseignements traditionnels, la façon dont nous vivons notre existence terrestre influence notre voyage spirituel.

    Si nous sommes amers, coléreux et pleins de remords,
    notre voyage s'en ressentira.

    C'est pourquoi nous pensons que l'existence terrestre est sacrée.

    Chaque jour doit être un bon jour, avec plein de pensées et de sentiments positifs, car nous ne savons pas quand nous devrons quitter cette terre.

    Nous croyons, et nous avons toujours cru, à la réincarnation.

    Nous pensons qu'il est possible d'entrer en contact avec ceux qui étaient là avant nous, les âmes anciennes et les âmes nouvelles.

    Nous sommes venus sur cette terre pour bénéficier des leçons de la vie.

    - Tribu des Cree

    * * *

    LIVRE RECOMMANDÉ

    Reconnecter sa vie

    http://bit.ly/1jneF1D

    Guidé par l’esprit de Salomon, une intelligence émanant d’une autre dimension qui s’exprime par l’entremise de Frederick, vous ferez l’expérience directe des révélations transmises au fil de cet unique mode de transmission connu de nos jours sous le nom de «guérison par la reconnexion». Ces révélations que vous pouvez désormais découvrir et mettre en application dans votre propre vie ont révolutionné le monde de la guérison et nous ont fourni la clé pour accéder à l’immense pouvoir que chacun de nous possède en lui.

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Résultats de recherche d'images pour « les cheveux longs »

      Les Éditions Ariane 

    LA VÉRITÉ SUR LES CHEVEUX ET POURQUOI LES INDIENS LES GARDENT LONGS

    Rapporté par C. Young

    Cette information sur les cheveux a été cachée au public depuis la guerre du Vietnam.

    Notre culture amène les gens à croire que les coiffures sont une question de préférence personnelle, que c’est une affaire de mode et/ou de commodité et que la manière dont on se coiffe n’est qu’une histoire d’esthétique. Pourtant pendant la guerre du Vietnam, une description entièrement différente s’est révélée, qui a été soigneusement dissimulée et cachée au public.

    Au début des années 90, Sally [le nom a été changé pour protéger la vie privée] était mariée à un psychologue diplômé qui travaillait dans un centre médical de l’état de Virginie. Il travaillait pour des vétérans de l’armée victimes de troubles de stress post-traumatiques. La plupart avaient servi au Vietnam.

    Sally disait : “Je me souviens clairement d’un soir où mon mari revint à la maison avec dans les mains un gros dossier officiel. Dedans se trouvaient des centaines de pages de certaines études demandées par le gouvernement. Il ressentit un choc en regardant le contenu. Ce qu’il a lu dans ces documents a complètement bouleversé sa vie. À partir de ce moment-là mon conservateur de mari laissa pousser ses cheveux et sa barbe et ne les coupa plus jamais. Encore mieux, le centre médical le laissa faire et d’autres hommes très conservateurs de l’équipe suivirent son exemple. En lisant les documents, j’appris pourquoi. Il semble que pendant la guerre du Vietnam des forces spéciales du département de la défense avaient envoyé des experts pour fouiller les réserves amérindiennes à la recherche de sentinelles talentueuses, de jeunes hommes robustes entraînés à se mouvoir furtivement en terrain accidenté. Ils cherchaient en particulier des hommes aux capacités de pistage exceptionnelles, presque surnaturelles. Avant d’être approchés, ces hommes soigneusement sélectionnés étaient largement reconnus comme des experts dans le pistage et la survie.

    Avec les incitations habituelles, les belles phrases qui avaient fait leurs preuves pour enrôler de nouvelles recrues, certains pisteurs indiens furent alors engagés. Une fois engagés, une chose étonnante arriva. Tous les talents et compétences qu’ils possédaient dans la réserve semblaient avoir mystérieusement disparu, recrue après recrue, ils ratèrent ce qu’ils étaient censés accomplir dans leur domaine.

    De sérieuses pertes et échecs conduisirent le gouvernement à passer des contrats pour faire réaliser des tests coûteux à ces recrues, et voici ce qui fut découvert.

    Quand on les interrogeait sur leur échec à accomplir ce qu’on attendait d’eux, les recrues plus âgées répondirent systématiquement qu’en subissant leur coupe de cheveux militaire obligatoire, ils ne pouvaient plus ‘sentir’ l’ennemi, ils n’avaient plus accès à leur ‘sixième sens’, ils ne pouvaient plus se fier à leur ‘intuition’, ils ne pouvaient plus lire non plus les signes subtils ou accéder à une subtile information extra-sensorielle.

    L’institut pour les tests recruta d’autres pisteurs indiens, leur laissa les cheveux longs et les testa dans de multiples domaines. Puis ils mirent par paire deux hommes qui avaient reçu le même score sur tous les tests. Ils laissèrent l’un des deux hommes avec les cheveux longs et firent une coupe de cheveux militaire à l’autre. Puis les deux hommes refirent les tests.

    À chaque fois l’homme aux cheveux longs conservaient des scores élevés. À chaque fois l’homme aux cheveux courts ratait les tests où il avait auparavant obtenu de bons scores.

    Voici un test typique :

    La recrue dort dehors dans les bois. Un ‘ennemi’ armé s’approche de l’homme endormi. L’homme aux cheveux longs est sorti de son sommeil par un fort instinct de danger et s’en va longtemps avant que l’ennemi ne soit près de lui, longtemps avant que les bruits de l’ennemi en approche soient audibles.

    Dans une variante de ce test l’homme aux cheveux longs capte une approche et a l’intuition que l’ennemi va l’attaquer physiquement. Il suit son ‘sixième sens’ et reste calme, faisant semblant de dormir, mais se saisit rapidement de l’attaquant et le ‘tue’ quand l’attaquant est près de l’étrangler.

    Ce même homme, après avoir exécuté ces tests et d’autres, a reçu une coupe de cheveux militaire et a raté constamment ces tests, et bien d’autres qu’il avait réussi précédemment.

    Le document recommandait donc que tous les pisteurs indiens soient exemptés de coupes de cheveux. Qu’en fait, les pisteurs gardent leurs cheveux longs.

    Commentaire :

    Le corps des mammifères a évolué pendant des millions d’années. Certaines capacités de survie humaine et animale semblent parfois presque surnaturelles. La science découvre constamment des aptitudes étonnantes de survie chez l’homme et l’animal. Chaque partie du corps possède une fonction très sensible pour réaliser la survie et le bien-être du corps dans son ensemble. Chaque partie du corps possède sa raison d’être.

    Les cheveux sont une extension du système nerveux, on peut les considérer comme des nerfs extériorisés, une sorte de ‘capteur/antenne évoluée qui transmettent un grand volume d’informations au tronc cérébral, au système limbique et au néocortex. (Le tronc cérébral et le système limbique constituent le cerveau “reptilien” de survie et le néocortex représente le cerveau récent avec la “matière grise”, NdT).

    Pour les gens, non seulement les cheveux, mais aussi la barbe chez les hommes, fournissent un circuit d’informations qui atteint le cerveau, mais les cheveux émettent de l’énergie, une énergie électromagnétique produite par le cerveau vers l’environnement extérieur. On le voit avec une photo Kirlian, quand la personne est photographiée les cheveux longs et ensuite avec les cheveux coupés.

    Quand les cheveux sont coupés, la réception et l’émission des transmissions vers et en provenance de l’environnement sont grandement entravées. Ce qui donne une insensibilité.

    Couper les cheveux est un facteur contribuant à une insensibilité à la détresse de l’environnement proche. C’est aussi un facteur contribuant à une insensibilité dans les relations de toute sorte. Cela contribue à une frustration sexuelle.

    Conclusion :

    Si on cherche des solutions à la détresse de notre monde, il pourrait être temps d’envisager que nombre de nos suppositions les plus basiques sur la réalité sont erronées. Il est possible qu’une grande partie de la solution est de nous regarder en face chaque matin dans la glace.

    L’histoire de Samson et Dalila de la bible contient beaucoup de vérités encodées. Quand Dalila coupe les cheveux de Samson, l’ancien Samson invincible est vaincu.

    Source : http://bit.ly/1gBovbO

    Le site qui a mis cette histoire en ligne (en anglais) ne peut pas confirmer si une telle recherche a bien été réalisée par l'armée américaine. Toutefois, ils indiquent s'être souvent demandé à quoi les cheveux pouvaient servir et pourquoi tant de légendes mentionnent que les cheveux seraient une source de force, comme dans le cas de Samson, des Nazaréens ou des Francs à la longue chevelure. Ce texte y a suscité de nombreux commentaires et un débat pour tenter de déterminer s'il s'agit ou non d'une légende urbaine, sans qu'il soit possible de trancher définitivement dans un sens ou l'autre. Ce blogue tenu par un sceptique - http://bit.ly/1mSvjJW - n'y est pas parvenu non plus. Snopes n'a rien là-dessus - http://snopes.com.

    Et vous qu'en pensez-vous ? Vrai ou faux que les cheveux longs favorisent l'acuité de notre 6e sens?

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Résultats de recherche d'images pour « soyons le changement »

     Les Éditions Ariane 

    IL FAUT CHANGER

    Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde et réveillons ceux qui n'ont pas encore compris qu'il faut vivre en laissant vivre la nature... ou disparaître à jamais.

    Déforestation
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Déforestation

    La moitié des forêts de la planète a été détruite au cours du XXe siècle.

    Surpêche
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Surpêche

    Selon une étude récente, tous les océans sont aujourd'hui touchés par la surpêche. Et l'extinction écologique provoquée par la surpêche précède en ampleur toutes les autres sources humaines de perturbations, omniprésentes, pour les écosystèmes côtiers, y compris la pollution, la dégradation de la qualité des eaux et la part anthropique du changement climatique. (...) La FAO estime à 77 % la proportion d’espèces de poissons impactées à différents degrés. 8 % serait épuisées, 17 % surexploitées et 52 % exploitées à leur maximum.

    OMS : 7 millions de décès prématurés sont liés à la pollution de l'air chaque année
    http://bit.ly/1gVLxK6

    « Ce chiffre de 7 millions de personnes est frappant, on parle de l’équivalent de l’ensemble de la population du Québec décédée prématurément des suites de la pollution de l’air. Si la tendance se maintient, rien n’indique une amélioration à court ou moyen terme, bien au contraire. »

    - André Bélisle (AQLPA) Tiré de http://bit.ly/1fTJiI6

    L'impact du changement climatique va s'aggraver
    http://bit.ly/1mKs8Bn

    Insécurité alimentaire, accès à l'eau, déplacements de population, risques de conflits... Les impacts du changement climatique, qui affecte déjà "tous les continents et les océans", vont s'aggraver au 21e siècle, avertissent les experts du Giec dans un rapport publié lundi à Yokohama.

    Le rapport du Giec en dix points
    http://bit.ly/1qb0oI9

    Sécheresse, inondations, maladies, migrations, pénurie alimentaire, risque de conflits...: le 5e rapport du Groupe intergouvernemental d'experts de l'ONU sur l'évolution du climat (Giec) recense les impacts déjà observables du changement climatique, mais aussi les risques encourus et les pistes pour s'y adapter.

    Cent villes belges au rendez-vous de l'Earth Hour
    http://bit.ly/1i9e0xh

    Une centaine de villes belges ont éteint la lumière entre 20h30 et 21h30 dans le cadre de l'opération Earth Hour, l'action mondiale du WWF en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique. (...) A l'échelle mondiale, ce ne sont pas moins de 160 pays et 7.000 villes qui ont pris part à l'action du WWF afin de marquer leur préoccupation par rapport au climat et des centaines de monuments et de bâtiments nationaux ont donc à nouveau éteint la lumière. Ainsi, pour la première fois, la Mosquée Bleue d'Istanbul a plongé dans l'obscurité de même que la Burj Khalifa, le plus haut bâtiment du monde situé à Dubai, Tower Bridge à Londres ou encore Times Square à New York.

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Image associée

      Les Éditions Ariane
     

    LES PLUS HAUTS ARBRES DE LA PLANÈTE SONT MENACÉS

    http://bit.ly/1sdqZWT

    La Tasmanie abrite dans ses forêts pluviales certains des arbres les plus hauts de la planète. Ses paysages et sites archéologiques exceptionnels sont tellement nombreux qu’un quart de l’île est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

    En juin 2013, après moult réclamations de l’Unesco, le gouvernement australien a agrandit de 170 000 hectares l'aire protégée pour arriver à un total de 1,58 million d'hectares.

    Mais aujourd’hui la donne a changé : le chef du nouveau gouvernement Tony Abbott estime que «l’environnement est fait pour l’homme». Selon lui l’Australie «a trop de forêts protégées» et il souhaite amputer le site du patrimoine mondial de 74 000 hectares.

    Les groupes écologistes australiens contestent farouchement cette décision touchant une zone recouverte à 90% de forêt vierge intacte.

    Protestons auprès du premier ministre Abbott qui ne fait que peut de cas du patrimoine de l’humanité, en signant la pétition au http://bit.ly/1sdqZWT

    Pour en savoir plus sur les enjeux entourant une des rares zones de forêts pluviales vierges encore protégées de l'exploitation humaine destructrice, voir http://bit.ly/1sdrVdK

    Voir aussi cette vidéo de 2 minutes 47 sec faisant découvrir les trésors uniques de la faune et de la flore de Tasmanie...

    http://youtu.be/VhX2Wm3CjV0

    Il faut vraiment la participation de BEAUCOUP de monde pour stopper le massacre annoncé, car les pressions pour monnayer ce joyau de la nature sont très fortes depuis le 17 mars dernier tel qu'expliqué dans l'article suivant...

    Tasmanie: permis d'abattre
    http://bit.ly/1lEhvCz

    Les Libéraux ont remporté les élections au Parlement de l'Etat ce week-end. Et ils aiment le plan de Tony Abbott: mettre à disposition 74 000 hectares de forêt pluviale protégée pour l'exploitation forestière. Une victoire sans appel : en Tasmanie les Libéraux ont remporté au moins 14 sièges sur les 25 que comptent le parlement de l'Etat ce week-end, et c'est donc le Libéral Will Hodgman qui devient le nouveau Premier ministre de cet Etat qui vote traditionnellement pour les Travaillistes. À Canberra, la nouvelle a particulièrement réjoui le Premier ministre australien libéral, Tony Abbott, qui a désormais les coudées franches pour relancer l'exploitation forestière en Tasmanie. Le Premier ministre veut retrancher 74 000 des 170 000 hectares de forêt tasmanienne inscrits sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO, pour les mettre en exploitation. Will Hodgman a déjà annoncé qu'il va rouvrir aux tronçonneuses ces hectares de forêt pluviale tempérée, l'une des dernières au monde. « Nous avons suffisamment de parcs nationaux, nous avons suffisamment de forêts protégées de l'exploitation », estime Tony Abbott, qui promet « une renaissance de l'exploitation forestière » en Tasmanie.

    * * *

    La destruction des forêts dans le film Avatar de James Cameron pâlit en comparaison de ce qui se passe en Tasmanie...

    Ce qu'il faut savoir aussi, c'est que le reste des forêts non protégées de cette île subit déjà un assaut impitoyable de la part de l'industrie forestière qui, là comme ailleurs dans le monde, s'acharne à tout raser pour remplir les poches de quelques milliardaires au cœur de pierre.

    Pour mieux comprendre, lire...

    LA DÉFORESTATION EN TASMANIE : UN CARNAGE ÉCOLOGIQUE
    http://bit.ly/1lEhMFG

    Au large de l’Australie, la Tasmanie abrite encore des forêts primaires à la biodiversité exceptionnelle. Longtemps oubliée, cette île de la taille de l’Irlande est un paradis de la nature. Son eau a même la réputation d’être la plus pure du monde.

    Tout le long de la côte orientale s’égrainent des noms français. Ce sont eux qui, les premiers, ont décrit les forêts de cette île verte et sauvage. Deux cents marins et scientifiques envoyés par Louis XVI ont accosté en Tasmanie. Aujourd’hui, la forêt en Tasmanie est exactement comme les Français l’ont trouvé il y a 200 ans. En fait, elle était déjà comme ça lorsque les aborigènes sont arrivés sur cette petite île il y a 10 000 ans.

    Derrière ces forêts cartes postales, une destruction planifiée est cachée aux touristes. Ce que les touristes ne doivent pas voir, ce sont des hélicoptères, au-dessus de cette forêt primaire, transportant une cargaison qui a pour but, une fois relâché, de provoquer des incendies : des bombes de napalm (http://bit.ly/1mEVWzf). Une méthode radicale, employée par l’industrie forestière, pour « nettoyer » le terrain. Et les feux peuvent durer plusieurs semaines.

    Mais à quel rythme ces forêts disparaissent-elles ?

    Ces forêts disparaissent pourtant sous les tronçonneuses et les bulldozers au rythme de 44 terrains de football/jour. En fait, ils détruisent les forêts anciennes et bien sûr, tout ce qui vit dedans.

    Et pourquoi détruit-on cette forêt ?

    Toutes les espèces typiques de la forêt primaire disparaissent pour être converties en plantation industrielle. Ils détruisent des arbres centenaires, comme les eucalyptus de Tasmanie. Les plus beaux spécimens se trouvent dans la Vallée des géants. Ils peuvent atteindre 130 mètres de haut et sont, avec les séquoias, les plus grands arbres du monde. La canopée abrite des plantes rares qui ont fasciné les explorateurs français. L’amiral français D’entrecasteau a décrit au 18e siècle la noblesse de cette forêt et la façon dont les aborigènes vivaient dans certains eucalyptus, pour se protéger des intempéries. Ce sont ces eucalyptus qui intéressent l’industrie du bois, pour leur fibre et leur volume.

    En survolant le secteur, on voit des coupes à blanc, formant des cicatrices dans le paysage. Plus de 90 % du bois coupé part vers le Japon pour fabriquer du papier. Ainsi finissent les géants de Tasmanie, en particule de bois pour l’industrie du papier. Depuis une trentaine d’années, de grandes compagnies exploitent intensivement la forêt publique et privée. Elle coupe, puis brûle tout en automne. Au printemps, elle plantera des espèces étrangères à croissance rapide et au tronc bien calibré pour les machines. En attendant, c’est la désolation.

    (...) En 2004, près de 100 000 animaux ont été retrouvés empoisonnés. L’industrie utilise le 10-80, un agent chimique mis au point par les nazis. Quand la forêt disparait, c’est toute la biodiversité qui périt avec elle. Ici, 300 millions d’années d’évolution ont été anéanties en moins de trente ans.

    Lire la suite et voir les photos du carnage au http://bit.ly/1lEhMFG

    Plus qu’une simple déforestation, c’est la destruction de tout ce qui y vit!

    Voici ce que le sénateur australien Bob Brown a récemment déclaré au sujet de ce qui se passe là-bas...

    « La forêt ici est une cathédrale. L’industrie forestière se comporte comme des Vikings dans une cathédrale. Ils ne perçoivent pas la beauté, ils ne voient pas l’or, l’esprit de cette forêt. Ces hommes viennent avec des machines et détruisent tout pour une seule raison : l’argent. Nous perdons toute la connaissance, la beauté, notre mission de transmettre cette forêt aux générations futures. Si nous ne pouvons le faire ici, en Australie, dans un pays qui a la chance d’être riche, comment pouvons-nous demander aux peuples d’Amazonie, d’Indonésie ou d’Afrique de protéger leur forêt ? »

    Il y a des chiffres qui effraient. Dans le monde chaque minute 28 hectares de forêts sont détruits. Par année, c’est l’équivalent d’un pays comme la Grèce. Lorsque l’on consomme du papier, il faut toujours penser que cette matière était un arbre avant et toujours se demander est-ce que je gaspille la nature?

    C’est donc important de faire des efforts et d’être conscient à quel point nos besoins immédiats et futiles peuvent détruire ce que la nature a mis des millions d’années à bâtir.

    Peut-être que les livres numériques, n'exigeant la destruction d'aucun arbre, ont-ils du bon après tout...

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Les Éditions Ariane
     

    Image associée

     

     

    www.editions-ariane.com

    Nos pensées affectent notre santé ...

    Les pensées négatives finissent par produire des effets malsains sur notre santé... elles nous affaiblissent, provoquent une transpiration abondante et une tension musculaire indésirable...

    Les pensées positives ont l'effet contraire... elles provoquent un relâchement musculaire, augmentent la qualité de notre concentration et nous rendent plus alertes... Elles stimulent la création d'endorphine dans notre cerveau... réduisant ainsi la douleur et créant une sensation de bien être...

    UME

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Katja Faith Les Éditions Ariane

    VIS SUR TERRE COMME SI TU ÉTAIS DÉJÀ AU PARADIS

    T'est-il déjà arrivé de te demander pourquoi telle personne croise ton chemin? Pourquoi est-ce si facile d'en côtoyer certaines et parfois sans issue avec d'autres?

    Et si tu étais venu sur Terre non seulement pour ta propre évolution mais aussi pour celle des autres.

    Nous avons tous une mission d'Ange à accomplir, elle peut te paraître limpide ou embrouillée. Ce qui est certain, c'est que tout s'éclaircit au moment opportun.

    Si une situation t'exaspère, c'est peut-être qu'elle renferme une opportunité de grandir. Il ne faut pas avoir peur d'aller au bout des choses, de faire face à ce qui nous dérange intérieurement. Parfois les défauts des autres qui nous irritent sont tout simplement l'effet miroir de ceux qui nous habitent et que nous ne voulons pas accepter...

    Lorsque tu ressens la pulsion d'aider quelqu'un, fais-le sans t'imposer. Souvent, une simple oreille attentive a beaucoup plus de chance de soulager que l'étalage de nos suggestions qui ne rejoindra probablement que notre propre perception de la situation.

    Si tu es une personne qui attire les confidences spontanées, fais attention qu'elles n'envahissent pas ton monde intérieur, ton jardin secret. Tu n'as pas à vivre les épreuves des autres, tu ne fais que les accompagner dans LEUR cheminement. Ne t'approprie pas le flot d'émotions qu'elles peuvent déverser sur toi. N'oublie jamais de te protéger. Enveloppe-toi dans tes ailes d'Ange et utilise la Lumière de ton auréole. N'hésite pas à te retirer si tu sens que tes énergies diminuent. Certaines personnes se gavent littéralement de la Lumière des autres.

    Exerce-toi à vivre au moment PRÉSENT, c'est le temps de l'Âme. Si un enfant te parle, ne songe pas au souper que tu dois préparer. Fixe-le dans les yeux et mets ton attention sur le message qu'il veut te livrer. Savoure l'instant, la complicité du moment. Il y a un don rare que tu peux développer, c'est de faire se sentir importants tous ceux que tu côtoies, grands et petits.

    Toutes nos actions doivent tendre vers un seul but, apprendre à vivre sur Terre comme si nous étions au Paradis...

    Ta mission d'Ange n'est pas seulement de donner, te gratifiant ainsi spirituellement. Elle consiste aussi à apprendre à recevoir.

    RECEVOIR c'est DONNER la chance aux autres d'offrir une partie d'eux, avec tout le plaisir qu'engendre ce geste. Recevoir c'est un don de soi, c'est un geste généreux, CE N'EST PAS UNE DETTE !

    Nous sommes tous des Anges, nous avons tous une grande mission. Quelle est la tienne ?

    – Tiré de http://ow.ly/f8Fyg

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Image associée

     Les Éditions Ariane

    LES 10 RÈGLES POUR ÊTRE HUMAIN

    Règle Un - Vous recevrez un corps.

    Vous pouvez l'aimer ou le détester, mais il sera le vôtre pour la durée de votre vie sur Terre....

    Règle Deux - On vous présentera des leçons.

    Vous êtes inscrit dans une école informelle à temps plein appelée « la vie ». Chaque jour dans cette école vous aurez l'occasion d'apprendre des leçons. Vous pouvez aimer les leçons ou les haïr, mais vous les avez conçues dans le cadre de votre cursus.

    Règle Trois - Il n'y a pas de fautes, seulement des leçons.

    La croissance est un processus d'expérimentation, une série d'essais, d'erreurs et de victoires occasionnelles. Les expériences ratées font autant partie du processus que les expériences qui marchent.

    Règle Quatre - La leçon est répétée jusqu'à ce qu’elle soit apprise.

    Les leçons vous seront répétées sous différentes formes jusqu'à ce que vous les ayez apprises. Lorsque vous les avez apprises, vous pouvez passer à la leçon suivante.

    Règle Cinq - L'apprentissage ne finit pas.

    Il n'y a aucune partie de la vie qui ne contienne pas de leçons. Si vous êtes vivant, il y a des leçons à apprendre.

    Règle Six - « Là » n'est pas meilleur qu’« ici ».

    Quand votre « là » est devenu « ici » vous aurez simplement obtenu un autre « là » qui vous semblera meilleur que votre actuel « ici ».

    Règle Sept - Les autres ne sont que des miroirs de vous.

    Vous ne pouvez pas aimer ou détester quelque chose au sujet de quelqu’un à moins que cela reflète quelque chose que vous aimez ou détestez à votre sujet.

    Règle Huit - Ce que vous faites de votre vie dépend de vous.

    Vous avez tous les outils et les ressources dont vous avez besoin. Ce que vous en faites dépend de vous.

    Règle Neuf - Vos réponses sont à l'intérieur de vous.

    Tout ce que vous avez à faire est de regarder, écouter et avoir confiance.

    Règle Dix - Vous oublierez tout cela à la naissance.

    Vous pouvez vous en souvenir si vous voulez en démêlant la double spirale de la connaissance-de-soi.

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique