• Résultats de recherche d'images pour « briser le silence nathalie »

     

    BRISER LE SILENCE
    NATHALIE
    MICHEL VASTEL
    LES ÉDITIONS LIBRE EXPRESSION

    Le 25 mars 2004, une onde de choc secouait le Québec: une femme, dont on ne connaissait pas l'identité, brisait le silence et dénonçait son agresseur, un célèbre impresario. En mai 2005, Nathalie Simard se dévoile. Le plublic découvre avec beaucoup d'émotion une artiste qui n'a pas eu d'enfance. Mais ce qui touche d'abord et avant out les gens, c'est son courage et sa détermination. Personnalité attachante, Nathalie devient ainsi un modèle à suivre pour tous ceux qui souffrent ou ont souffert d'abus. Pour se libérer certes, mais surtout pour dénoncer les prédateurs et aider leurs victimes, Nathalie a ouvert son coeur et son album de souvenirs au journaliste MIchel Vastel. Dans "Briser le Silence", il retrace la vie personnelle et professionnelle de Nathalie. Certains passages choqueront sans doute, mais le silence aurait été la pire des armes et n'aurait pas servi la cause des victimes. Merci, Nathalie!

    *****

    Résultats de recherche d'images pour « michel vastel décès »


    MICHEL VASTEL est originaire de Normandie. Installé au Canada depuis 1970, il a d'abord travaillé au gouvernement du Québec et au Conseil du patronat avant de reprendre son métier de journaliste successivement au "Devoir", à "La Presse", au "Soleil" et dans d'autres journaux de la chaîne Gesca. Il est maintenant chroniqueur et blogueur du magazine "L'Actualité" sur les affaires nationales. Il a également écrit cinq biographies de permiers ministres du Canada. Michel Vastel est marié et père de trois filles.

     

    * PRENDRE NOTE QUE M. MICHEL VASTEL EST DÉCÉDÉ DU CANCER EN 2008.

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire

  •   ÉLISA T. UN NŒUD DANS LE CŒUR ÉDITIONS DU CLUB QUÉBEC LOISIRS INC.   La suite du terrible témoignage ‘Des Fleurs sur la Neige’…   Brutalisée, violentée, séquestrée, pendant toute son enfance, Élisa T. est sauvée de l’enfer familial grâce à l’intervention efficace de son directeur d’école. Elle quitte la maison « maudite ».   Fragile ignorante, elle foncera tête baissée dans sa vie d’adulte essuyant échec sur échec et se relevant toujours avec beaucoup de peine.   Une autobiographie déchirante : une remise en question de notre société, des droits des enfants, des devoirs des parents.   +++++   Après avoir vécu pendant seize ans un véritable enfer, c’est presque un miracle qu’Élisa T. n’ait pas sombré dans la folie ou la délinquance.   Au contraire, cette enfant martyre dont le corps porte encore plus de cent traces de coups et de violence, enfin délivrée de sa famille « maudite », va affronter avec courage et lucidité sa nouvelle vie. Mais le bonheur, tant espéré, ne sera pas souvent au rendez-vous. Accueillie dans différents foyers, Élisa s’adapte difficilement. Elle quitte tôt l’école pour travailler comme aide-cuisinière dans un restaurant. Elle croit avoir trouvé son prince charmant. Elle accouchera de son premier enfant dans l’ignorance et la solitude. Elle se marie pour prouver à sa mère qu’elle avait tort de lui prédire qu’aucun homme ne voudrait jamais d’elle.   Malheureusement, bien d’autres épreuves l’attendent…   Un témoignage bouleversant qui prouve à quel point la violence faite aux enfants cause des ravages irréparables.

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire

  •   ÉLISA T. DES FLEURS SUR LA NEIGE LE TÉMOIGNAGE STUPÉFIANT D’UNE ENFANT BRUTALISÉE PENDANT SEIZE ANS. ÉDITION DU CLUB QUÉBEC LOISIRS   En écrivant ses mémoires, cette courageuse auteur, Élisa, a essayé de naître à nouveau, de s’éloigner de ce cauchemar en le narrant une dernière fois en détail, d’accoucher elle-même, sans aide extérieure, de toute la peine et l’angoisse contenues dans ce corps qui se souvient encore très bien tant des moindres sévices physiques et mentaux que des quelques rares marques d’amour que la vie lui a réservées. —  L’éditeur     Le drame des enfants maltraités, battus et martyrisés par leurs parents est une réalité quotidienne de toutes les sociétés et le Québec n’y échappe pas.   Élisa a pourtant survécu à cet enfer pendant seize ans et nous raconte avec une lucidité et une mémoire étonnantes, les détails multiples et les angoisses invraisemblables de ce cauchemar qui aura réellement duré six mille jours et six mille nuits. Calvaire interminable passé à avoir PEUR surtout de celle qui l’avait mise au monde…   Une histoire authentique écrite parla victime elle-même, celle dont la mort ne voulait pas!     « On croirait relire l’incroyable histoire de la petite Aurore, morte de violence autant que du silence, de l’apathie des témoins. Ce qui émeut le plus à la lecture de ce terrible récit, c’est la force de cette petite fille, cet acharnement à vivre et plus encore à se faire aimer de ses bourreaux. » — Christiane Laforge, ‘Le Quotidien’.   « Si grâce à ‘Des fleurs sur la neige’, un seul enfant pouvait voir s’abréger ses souffrances physiques et morales, et voir commencer pour lui une vie pleine d’affection, Élisa T. n’aura pas vécu en vain tout cet enfer. » — Évelyne Nadeau.

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique