• Résultats de recherche d'images pour « rame, rame donc »

     

    http://gauterdo.com/ref/rr/rame.rame.html

     

    Rame, rame...


    Refrain:
    Rame, rame, rame donc
    Le tour du monde, le tour du monde
    Rame, rame, rame donc
    Le tour du monde nous ferons.

    - 1 -
    On est parti tôt ce matin
    Le vent du large caressait nos mains
    Plus de soucis loin des rivages
    Il n'y a que rêves et lendemains.

    - 2 -
    Sourire aux lèvres, le coeur léger
    Fini le temps de s'attarder
    Suivons l'aile du goéland
    Dans son élan de liberté.

    - 3 -
    Il est trop tard pour retourner
    J'entends déjà chanter les fées
    Sur l'arc-en-ciel on est monté
    Vers l'océan de l'éternité.

    Dernier refrain:
    Rame, rame, rame donc
    Le tour du monde, le tour du monde
    Rame, rame, rame donc
    Le tour du monde nous ferons.

    Rame, rame, rame donc
    Le tour du monde, le tour du monde
    Rame, rame, rame donc
    Le tour du monde nous ferons.

    Le tour du monde nous ferons.

    Tex Lecor

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Résultats de recherche d'images pour « ange de mon berceau »

     

     

     

     

     

    Ange de mon berceau

     


    - 1 -
    Que de joie, de bonheur
    Je ressens en mon coeur
    De me voir aujourd'hui près de vous
    Mère chérie
    Je vous dois de ma vie
    Tous les instants les plus doux.

     

     

     

    Refrain

     

     

     


    Lorsque dans mon berceau
    Vous me chantiez dodo
    Je n'étais alors qu'un petit enfant
    Qui vous a causé bien des tourments
    Et j'ai dû sans le vouloir
    Faire blanchir vos cheveux noirs
    Oh! je voudrais en retour
    Vous rendre un peu d'amour
    Ange de mon berceau.

     

    image

     

    Et j'ai dû sans le vouloir
    Faire blanchir vos cheveux noirs
    Oh! je voudrais en retour
    Vous rendre un peu d'amour
    Ange de mon berceau.

     

    - 2 - (Non chanté ici)
    Quand j'étais tout petit
    Mon papa me l'a dit
    Tous les soirs vous chantiez doucement
    Une berceuse
    Aux paroles joyeuses
    Pour endormir votre enfant.

    - 3 - (Non chanté ici)
    Maintenant, je comprends
    Votre amour, ô maman
    Le bon Dieu dans le ciel vous bénit
    Pour vos tendresses
    Vos bontés, vos caresses
    Je viens vous dire: Merci !

     

     

     

     

    PAROLES DE RENÉ SIMARD

     

    paroles officielles ♪ Ange De Mon Berceau ♪

    Que de joie, de bonheur
    Je ressens en mon coeur
    De me voir aujourd'hui
    Près de vous mère chérie
    Je vous dois de ma vie
    Tout les instants les plus doux

    REFRAIN
    Lorsque dans mon berceau
    Vous me chantiez dodo
    Je n'étais alors qu'un tout petit enfant
    Qui vous causait de nombreux tourment
    Et j'ai du sans le vouloir
    Faire blanchir vous cheveux noirs
    Je voudrais en retour
    vous rendre un peu d'amour
    Ange de mon berceau

    Si les mamans pouvaient
    Tout comme elle voudraient
    Garder leur bébé tout tout petit
    Les voir grandir
    Et puis les voir partir
    C'est leur plus cruel souci

    REFRAIN

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Yahoo!

    votre commentaire
  • Amis partons sans bruit, la pêche sera bonne
    La lune qui rayonne éclairera la nuit
    Il faut qu'avant l'aurore nous soyons de retour
    Pour sommeiller encore, avant qu'il soit grand jour.

    Partons la mer est belle, embarquons nous pêcheurs
    Guidons notre nacelle, ramons avec ardeur
    Au mât hissons les voiles, le ciel est pur et beau
    Je vois briller l'étoile qui guide les matelots.

    Ainsi chantait mon père lorsqu'il quitta le port
    Il ne s'attendait guère à y trouver la mort
    Par les vents, par l'orage, il fut surpris soudain
    Et d'un cruel naufrage il subit le destin.

    Partons la mer est belle, embarquons nous pêcheurs
    Guidons notre nacelle, ramons avec ardeur
    Au mât hissons les voiles, le ciel est pur et beau
    Je vois briller l'étoile qui guide les matelots.

    Je n'ai plus que ma mère qui ne possède rien
    Elle est dans la misère, je suis son seul soutien
    Ramons, ramons bien vite, je l'aperçois là-bas
    Je la vois qui m'invite en me tendant les bras.

    Partons la mer est belle, embarquons nous pêcheurs
    Guidons notre nacelle, ramons avec ardeur
    Au mât hissons les voiles, le ciel est pur et beau
    Je vois briller l'étoile qui guide les matelots.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Ferme tes jolis yeux

     

     

     

     

     

    Dans son petit lit blanc et rose
    Suzette jase en souriant
    Elle babille mille choses
    A sa douce et chère maman
    Mais, chut, il faut dormir bien vite
    Nous avons assez bavardé
    Faites dodo chère petite
    Car petit père va gronder
    Et tout en berçant la gamine
    La mère lui chante câline :

     

     

     

     

     

    Refrain
    Ferme tes jolis yeux
    Car les heures sont brèves
    Au pays merveilleux
    Au beau pays du rêve
    Ferme tes jolis yeux
    Car tout n'est que mensonge
    Le bonheur n'est qu'un songe
    Ferme tes jolis yeux

     

     

     

     

     

    Dans sa chambre de jeune fille
    Suzette devant son miroir
    A l'heure où l'étoile scintille
    Vient se contempler chaque soir,
    Elle admire sa gorge ronde,
    Son corps souple comme un roseau,
    Et dans sa tête vagabonde,
    Naissent mille désirs nouveaux
    Laisse là tes folles idées
    Gentille petite

     

     

    Enfin c'est le bonheur suprême,
    L'instant cher et tant désiré,
    Avec le fiancé qu'elle aime
    Suzon vient de se marier
    Et le soir dans la chambre close
    Quand sonne l'heure du berger
    Elle laisse, pudique et rose,
    S'effeuiller la fleur d'oranger
    Puis elle écoute avec tendresse
    Son époux chanter plein d'ivresse :

    Ferme tes jolis yeux
    Car les heures sont brèves
    Au pays merveilleux
    Au beau pays du rêve
    Ferme tes jolis yeux
    Car tout n'est que mensonge
    Le bonheur n'est qu'un songe
    Ferme tes jolis yeux

    Partager via Gmail Delicious Yahoo!

    votre commentaire
  • Comptine : Malbrough s'en va-t-en guerre

     

    Paroles Malbrough s'en va-t-en guerre

    Malbrough s'en va-t-en guerre

    Malbrough s'en va-t-en guerre
    Mironton, mironton, mirontaine,
    Malbrough s'en va-t-en guerre
    Ne sait quand reviendra (bis)

    Il reviendra-z-à Pâques
    Mironton, mironton, mirontaine
    Il reviendra-z-à Pâques
    Ou à la Trinité (bis)

    La Trinité se passe,
    Mironton, mironton, mirontaine,
    La Trinité se passe
    Malbrough ne revient pas (bis)

    Madame à sa tour monte
    Mironton, mironton, mirontaine,
    Madame à sa tour monte
    Si haut qu'elle peut monter (bis)

    Elle voit venir son page,
    Mironton, mironton, mirontaine,
    Elle voit venir son page
    Tout de noir habillé (bis)

    Beau page, mon beau page
    Mironton, mironton, mirontaine,
    Beau page, mon beau page
    Quelles nouvelles apportez ? (bis)

    Aux nouvelles que j'apporte
    Mironton, mironton, mirontaine,
    Aux nouvelles que j'apporte
    Vos beaux yeux vont pleurer (bis)

    Quittez vos habits roses
    Mironton, mironton, mirontaine,
    Quittez vos habits roses
    Et vos satins brochés (bis)

    Monsieur Malbrough est mort
    Mironton, mironton, mirontaine,
    Monsieur Malbrough est mort
    Est mort et enterré (bis)

    J'l'ai vu porter en terre,
    Mironton, mironton, mirontaine,
    J'l'ai vu porter en terre
    Par quatre-z-officiers (bis)

    L'un portait sa cuirasse
    Mironton, mironton, mirontaine,
    L'un portait sa cuirasse
    L'autre son bouclier (bis)

    L'un portait son grand sabre,
    Mironton, mironton, mirontaine,
    L'un portait son grand sabre
    L'autre ne portait rien (bis)

    A l'entour de sa tombe
    Mironton, mironton, mirontaine,
    A l'entour de sa tombe
    Romarin fut planté (bis)

    Sur la plus haute branche
    Mironton, mironton, mirontaine,
    Sur la plus haute branche
    Un rossignol chantait (bis)

    On vit voler son âme
    Mironton, mironton, mirontaine,
    On vit voler son âme
    Au travers des lauriers (bis)

     

    On trouve deux versions pour la suite
    1 - La cérémonie faite
    Mironton, mironton, mirontaine
    La cérémonie faite
    Chacun s'en fut coucher (bis)

    Les uns avec leurs femmes
    Mironton, mironton, mirontaine,
    Les uns avec leurs femmes
    Et les autres tout seuls ! (bis)

    J'n'en dis pas davantage
    Mironton, mironton, mirontaine,
    J'n'en dis pas davantage
    Car en voilà-z-assez (bis)

    2 - Chacun mit ventre à terre,
    Mironton, mironton, mirontaine,
    Chacun mit ventre à terre
    Et puis se releva (bis)

    Pour chanter les victoires
    Mironton, mironton, mirontaine,
    Pour chanter les victoires
    Que Malbrough remporta (bis)

    La cérémonie faite
    Mironton, mironton, mirontaine,
    La cérémonie faite
    Chacun s'en retourna (bis)

     

    Les paroles dateraient de la bataille de Malplaquet , le 11 septembre1709, au cours de laquelle John Churchill, premier duc de Marlborough (1650-1722) , fut grièvement blessé - et non tué . L'essentiel de sa carrière militaire fut consacré à lutter contre la France. C'est pourquoi les Français s'amusèrent à raconter sur un ton parodique sa mort et son enterrement. Cette chanson ne connut du succès qu'à partir de 1781. Geneviève Poitrine, nourrice du premier dauphin de Louis XVI la chantait à l'enfant royal : Marie-Antoinette la reprit au clavecin et en lança la mode. La mélodie fit le tour du monde.

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique